ANTOINE MESSARRA
 
   
   
   
   
     
   
 
     
 

 

Antoine Nasri Messarra

 

Libanais, né en 1938 à Beyrouth.

Etudes secondaires au Collège Notre-Dame de Jambour, Beyrouth (1947-1958).

Docteur d'Etat de l'Université des sciences humaines de Strasbourg (1982); docteur de 3e cycle en Sociologie de l'Université des sciences humaines de Strasbourg (1974); diplômé d'études supérieures en droit public de l'Université Saint-Joseph, Beyrouth (1962); Licencié en sociologie de l'Ecole supérieure des lettres, Beyrouth et Université de Lyon, France (1962)...

Professeur à l'Université Libanaise.

Membre du Comité de direction du DES francophone de journalisme (UL et CFPJ-IFP/Paris), depuis 1995.

Chargé d'enseignement à l'Université Saint-Joseph.

***

Docteur d'Etat de l'Université des sciences humaines de Strasbourg (1982).

Diplômé d'études supérieures en Droit public de l'Université Saint-Joseph, Beyrouth (1962).

Professeur invité à l'Institut de recherche pédagogique internationale de Francfort (1988) et à la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, Québec, Canada (1993).

***

Médaille en « Droit administratif » de l'Université de Lyon, 1960.

Médaille "Vétérans de la Culture" du Mouvement Culturel d'Antelias (1997).

Médaille du Service militaire pour « Contribution efficace à la formation des jeunes du Service du Drapeau », 18/9/1998.

Médaille de l'Université Libanaise, Faculté d'information et de documentation, 2004.

Invité du Programme « Rijâlat min Lubnân » (Personnalité du Liban), NBN, 13/10/2000.

***

Président de l'Association libanaise des sciences politiques.

Coordonnateur des recherches de la Fondation libanaise pour la paix civile permanente (Prix du Programme des Nations Unies pour le Développement et de la Fondation Joseph et Laure Moghaizel pour "la paix civile et les droits de l'homme", 1997.

Membre des deux commissions officielles du Centre National de Recherche et de Développement pédagogique pour la rénovation des programmes d'Education civique et d'Histoire, 1996-2000.

Coordonnateur du programme sexennal de recherche et d'action "La génération de la relève: Une éducation nouvelle pour la jeunesse libanaise d'aujourd'hui" (4 vol. parus) et du programme "Observatoire de la démocratie au Liban" (Fondation Joseph et Laure Moghaizel en coopération avec l'Union européenne), 1997-2003.

Membre du Comité exécutif de la Commission nationale de l'Unesco (2001-2004).

Consultant au Ministère d'Etat pour la réforme administrative (2001-2004).

Principales ouvres (Distribution Librairie Orientale, BP. 55206, Beyrouth-Fax 961-1-216021 - libor@cyberia.net.lb ): Théorie générale du système constitutionnel libanais (en arabe, 2005) ; La gouvernance d'un système consensuel (2003) ; Le Pacte libanais : Le message d'universalité et ses contraintes (1997), Théorie générale du système politique libanais (Paris-Cariscript, et Beyrouth-Librairie Orientale, 1994); La société de concordance (1986); Le modèle politique libanais et sa survie (1983); La religion dans une pédagogie interculturelle (1988); La génération de la relève : Une éducation nouvelle pour la jeunesse libanaise de notre temps (4 vol., 1989-1994); Religion et politique dans les systèmes politiques arabes (1993); La construction démocratique. Problématique et stratégie pour le Liban d'après-guerre (dir., 1995); Citoyen pour demain (dir., 3 vol., 1995-1998); Les politiques sociales au Liban (dir., 1996); L'Eglise de la reconstruction : Identité, ouverture, développement (dir., 1996) ; La décentralisation administrative au Liban : Problématique et application (dir., 1996) ; Partis et forces politiques au Liban  ; Engagement et stratégie de paix et de démocratisation pour demain (dir., 2 vol.,1996-1998) ; Syndicats et organisations professionnelles au Liban (dir., 2 vol., 1998) ; Les rapports du citoyen avec l'administration (dir., 2 vol., 1998 - 1999), Observatoire de la démocratie au Liban (dir., 2000 ) ; Observatoire de la paix civile et de la mémoire au Liban (dir., 2004)  ; Observatoire libanais de législation (2005).

***

L'Express international (Paris) écrit :

« A force d'observer la société libanaise, le sociologue Antoine Messarra a acquis une sorte de détachement bienveillant qui lui permet d'expliquer sans condamner : Observateur infatigable, il a trouvé au Liban matière à approfondir ses thèses sur le pluralisme interactif. Fervent défenseur de la démocratie, ce professeur de sciences politiques a toujours été en première ligne lorsqu'il a fallu défendre les libertés. Messarra ne se contente pas d'enseigner aux Libanais qui défilent dans ses cours depuis des générations le véritable respect de l'autre et la nécessité, pour un régime complexe et fragile comme celui du Liban, d'une représentativité réelle, il organise aussi des séminaires et publie des ouvrages pour tenter de chasser les fantômes qui ont déchiré son pays. Il a lancé, avec la coopération de l'Union européenne, un Observatoire de la démocratie au Liban, gardien vigilant de valeurs rares dans cette région. » 

L'Express international (Paris) -  Dossier : «Les cent qui font bouger le Liban », no 2592, 8-14 mars 2001.

***

56 rue Abd el-Wahab Inglizi
Résidence Messarra
BP 16-5738 Beyrouth, Liban 1100-2070
Tel et Fax : 00961-1- 325450 / 219613 et 219614
Mobile: 00961-1- 369 570
Email: antoine@messarra.com
Sites web :
http://antoine.messarra.com
http://www.lfpcp.org
http://monitoringdemocracy.com

***

Cf. aussi la liste des ouvrages - 22 volumes - de la Fondation libanaise pour la paix civile permanente, dont le coordonnateur est Antoine Messarra : www.lfpcp.org

Juin 2005

 
 
 

Home |  English |  Fran├žais |  Arabic |  Contact

 
2005 © Copyright. All Right Reserved  
Design by Kleudge