ANTOINE MESSARRA
 
   
   
   
   
     
   
 
     
 




La société de concordance  : Approche comparative

 

Actes d'un symposium organisé à Beyrouth en décembre 1984 par l'Institut Arnold Bergstraesser (RFA) et l'Université Libanaise. Depuis le début de la guerre, ce groupe de chercheurs, sous la direction de Th. Hanf et de A. Messarra, se consacre à l'étude du modèle consensuel imaginé par A. Lijphart à propos des Pays-Bas et de la Belgique, dans une perspective comparatiste. Un autre contrepoint est ajouté lors de ce symposium : celui des Etats stables à domination d'une communauté (Israël et l'Afrique du Sud). Plusieurs contributions s'attachent aux conflits d'identité dans les Etats modernes, en particulier dans la phase de passage des Empires (austro-hongrois et ottoman) aux Etats. Le problème du degré de décentralisation dans la formule de l'Etat consensuel reste une pomme de discorde au Liban.

 

Revue française de science politique

27 Rue Saint-Guillaume – 75341 Paris cedex 07

Déc. 1988, p. 983

 

 
 
 

Home |  English |  Français |  Arabic |  Contact

 
2005 © Copyright. All Right Reserved  
Design by Kleudge